You are currently viewing CE N’EST PAS UN CADEAU !

CE N’EST PAS UN CADEAU !

Exode 23.8 (NFC) – Ne te laisse pas corrompre par des cadeaux, car les cadeaux rendent aveugles même les plus clairvoyants et pervertissent les décisions des gens honnêtes.

Je pense que c’est une chose agréable pour tout le monde de recevoir un cadeau. C’est une marque d’attention qui peut nous toucher et même parfois, améliorer une relation. Notre texte ne parle pas de ce genre de cadeau. Le terme hébreu devrait d’ailleurs être plus traduit pas « pot-de-vin » que par cadeau ou présent.

Dans la mentalité du monde, tout a un prix et tout le monde a un prix. Autrement dit, pour la sagesse de ce siècle, chacun cèdera à la tentation de corrompre sa conscience si on met le prix qu’il faut. Si je nous pose la question : quel est notre prix ? je suis convaincu que nous dirons : « Moi, jamais » ! Mais en sommes-nous si sûr ?

Si nous faisons un petit flash-back, n’avons-nous jamais acceptés une petite compromission ; un petit mensonge pour nous tirer d’affaire, un cadeau, finalement empoisonné, pour faire quelque chose de malhonnête ? Et aujourd’hui, avons-nous l’assurance que nous sommes « droits dans nos bottes » ?

Un « pot-de-vin » commence quand l’intention de celui qui donne vise un autre but que celui d’offrir. Le cadeau devient « malsain » quand celui qui donne cherche par celui-ci une « faveur ». Au début, en acceptant ledit cadeau, nous pouvons ne pas discerner cette fourberie mais quand le signal rouge de notre intégrité commence à clignoter, nous devrions être très attentifs et alertés.

Un jour, dans une mission, quelqu’un a mis une très très belle montre, mais déjà portée, dans la collecte faite à notre attention. Nous nous sommes sentis de suite alertés. Une montre est un objet très personnel et porter un bijou ayant appartenu à quelqu’un d’autre peut ouvrir une porte dans le domaine occulte. Je ne l’ai jamais portée et je m’en suis débarrassé. Même si une personne du sexe opposé, qui n’est pas votre conjoint, vous offre un bijou neuf, n’acceptez pas parce que cette personne, d’une manière ou d’une autre, va rentrer dans l’intimité du foyer.

Si vous êtes leader d’une communauté, comment réagissez-vous face à ceux qui apportent les plus grosses dîmes ? A qui sont adressés les postes les plus influents dans la communauté ? Quand il est nécessaire d’exercer la discipline, y a-t-il deux poids, deux mesures ? Si j’en parle, c’est parce que toutes ces choses existent dans l’Église de Jésus-Christ !

Pour terminer, voici un petit commentaire de Jacques : « Mes frères et sœurs, vous qui avez foi en notre Seigneur de gloire, Jésus Christ, n’avantagez personne. Ainsi par exemple, un homme riche, portant un anneau d’or et des vêtements magnifiques, entre dans votre assemblée, et un pauvre aux vêtements sales y entre aussi. Si vous ne tournez vos regards que vers celui qui porte les vêtements magnifiques, en lui disant : Asseyez-vous ici, à cette place de choix ! et que vous dites au pauvre : Toi, reste debout ! ou bien : Assieds-toi là, à mes pieds ! ne faites-vous pas précisément des différences entre vous ? Ne portez-vous pas des jugements fondés sur de mauvais raisonnements ? » (Jacques 2.1 à 5).

Bonne réflexion !

Pasteur Claudy – Centre Apostolique EZ37M – Copyright 16 janvier 2023 © Tous droits réservés.

N'hésitez pas à vous abonner pour recevoir toutes nos nouvelles publications directement dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas !

Laisser un commentaire