You are currently viewing JUDAS 3 !

JUDAS 3 !

Jean 6.70 et 71 – Jésus leur répondit : « N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l’un de vous est un démon ! ». Il parlait de Judas Iscariot, fils de Simon ; car c’était lui qui devait le livrer, lui, l’un des douze.

A vrai dire mes amis, ce qui fait la honte, la faiblesse de l’Église d’aujourd’hui, c’est que dans sa grande majorité elle n’a plus aucune crainte de Dieu, encore moins de ce qui est « sacré ». Pourtant nous devrions être rempli de ce respect, envers le repas du Seigneur en premier, sachant que des personnes sont malades et qu’un certain nombre d’entre elles sont mortes avant leur temps, à cause de ce manque de connaissance (1 Corinthiens 11.30). Cela ne veut pas dire que si nous nous sentons indignes, nous ne pouvons pas prendre le repas du Seigneur, le Seigneur se tient près de ceux qui ont le cœur contrit, et nous vous encourageons à le prendre car il y a des promesses qui s’y rattachent, nous voulons parler ici d’une attitude désinvolte.

Crainte aussi de l’onction qui se manifeste sur les oints de Dieu. Nous devrions éviter de médire sur qui que ce soit, sous peine de voir notre bénédiction s’envoler définitivement. Je vous raconte ici une anecdote tragique : un couple chrétien m’avait appelé, ils étaient retombés dans l’esclavage de leurs anciens péchés. Cela s’était produit après avoir vertement critiqué un véritable serviteur de Dieu. Ils pleuraient amèrement mais pourtant ils étaient devenus incapables de se repentir et ils avaient perdu toute autorité sur le mal. Finalement ils se sont complètement perdus.

Enfin un autre petit enseignement, mettons-nous dans la « peau » de Nathanaël ! Jésus a rendu le témoignage suivant : « Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude » (Jean 1.47). Le trésorier, cela aurait dû être lui, sans aucun doute. Nous sommes peut-être en peine de voir le méchant « fleurir » alors que nous galérons de notre côté. Nous avons peut-être l’impression que les gens sans scrupule réussissent, qu’ils se taillent la part du lion, alors que pour nous, tout semble « compliqué ».

Nathanaël est devenu un grand apôtre, Judas a tout perdu, même son éternité. Si nous demeurons fidèles au Seigneur, notre sort est largement plus enviable que le leur. Peut-être que tu n’es pas « estimé » à ta juste valeur, même Dieu semble ne pas prendre ton parti. Tu vois les autres, qui à coups de flatteries, d’escroqueries et de mensonges arrivent à se faire « une place » dans le monde chrétien et toi, tu restes sur la touche. Patience mon bien-aimé, Dieu t’élèvera au temps convenable, après qu’Il ait amené à maturité le dépôt qui est en toi. Quoi que l’on en dise : la Vérité triomphe toujours, c’est juste une question de temps et de persévérance.

Soyez pleinement bénis.

Pasteur Claudy – Centre Apostolique EZ37M – Copyright Avril 2016 © Tous droits réservés

N'hésitez pas à vous abonner pour recevoir toutes nos nouvelles publications directement dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas !

Laisser un commentaire