You are currently viewing SEIGNEUR, DONNE-MOI DE TROUVER DU TEMPS !

SEIGNEUR, DONNE-MOI DE TROUVER DU TEMPS !

Exode 5.9 (NFC) – Dès qu’ils seront surchargés de travail, ils seront trop occupés pour penser à ces histoires mensongères.

Cette phrase, c’est le Pharaon d’Égypte qui l’a prononcée. Le but était clair, surcharger les Israélites pour qu’ils abandonnent l’idée de servir Dieu. Nous savons que derrière le Pharaon, c’était le diable en personne qui se manifestait. Comme le dit l’Ecclésiaste : « Il n’y a rien de nouveau sous le soleil », ce qu’il voulait faire à cette époque est toujours d’actualité, d’autant plus de nos jours.

La mondialisation, la diminution du pouvoir d’achat, les réductions excessives de personnel pour enrichir davantage les actionnaires… Toutes ces choses ont créé, depuis quelques décennies, un stress étouffant pour ceux qui sont en activité. Elle est loin l’époque où le labeur du mari était suffisant pour prendre soin du foyer. Ajoutons à cela une explosion technologique, le harcèlement médiatique… qui volent le moindre moment de réflexion et de se nourrir des « choses » de Dieu ! Nous devons admettre que le diable a réussi à détourner un très grand nombre d’enfants de Dieu de leur raison d’être : des disciples de Christ.

Le titre de cette méditation est une prière car je ne veux pas croire au mensonge du fatalisme. Cette situation peut changer pour chacun d’entre nous si nous sommes prêts à faire un certain nombre de choix. Il est évident qu’il faille travailler et ne pas être oisifs, mais quand l’activité devient le maître, c’est un faux dieu qui domine notre vie ! Si nous avons mis notre vie entre les mains de notre Seigneur, c’est Lui, et Lui seul, notre patron, notre banquier, notre pourvoyeur, notre assurance tous risques… et Il ne fait jamais défaut.

Au début que j’étais converti, j’étais obnubilé par le désir de me consacrer entièrement au ministère. Le Seigneur ne l’a pas permis mais, dans sa grâce Il est intervenu d’une manière tout à fait particulière. Je ne peux pas rentrer dans les détails dans cette méditation mais, pendant toute une période de ma vie, je ne travaillais que quelques jours par mois sans aucune perte de revenus. Cela me permettait de me consacrer au service de Dieu mais sans aucune pression, et d’avoir des temps de détente et d’intimité avec mon Dieu.

Alors, quels pourraient être ces choix dont je parlais plus haut ? En premier : réexaminer mon train de vie et ma façon de gérer le budget. Beaucoup sont pris dans l’activisme parce qu’ils ont cédé à la tentation de la convoitise des biens temporels. Vivre modestement nous garantit que Dieu pourvoira à nos besoins. En deuxième : arrêter de perdre mon temps sur les réseaux sociaux, sur le net, devant des jeux vidéo ou devant la télévision. Bien des choses sont complètement inutiles, voire nocives, si ce n’est qu’elles nous privent de cette liberté de recevoir de notre Père Céleste dans l’intimité de la chambre. Enfin, et c’est peut-être le déclencheur de ce qui précède : me laisser persuader que ce court temps terrestre définira ma portée éternelle et que les vraies valeurs sont celles du ciel.

Bien-aimés, il faudra peut-être être drastiques dans vos choix : quitter un emploi bien rémunéré pour un autre qui vous laissera plus de temps ! Dire non à certaines activités de l’église et guérir de la réunionite. Choisir vos loisirs en fonction de ce qui est sain pour votre âme… Difficile, peut-être, mais c’est à ce prix que vous serez libéré de l’esprit de Pharaon et que vous gouterez à l’atmosphère de l’éternité.

Bonne réflexion.

Pasteur Claudy – Centre Apostolique EZ37M – Copyright 9 janvier 2022 © Tous droits réservés

N'hésitez pas à vous abonner pour recevoir toutes nos nouvelles publications directement dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas !

Laisser un commentaire