You are currently viewing 730. VERS QUELLE DESTINATION ?
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:MEDITATIONS
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Temps de lecture :3 min de lecture

730. VERS QUELLE DESTINATION ?

Luc 16.25 – Abraham répondit : « Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres ».

L’histoire du pauvre Lazare et du riche égoïste a déjà fait couler beaucoup d’encre. Que pourrait-on encore y ajouter ? Ma réflexion sera peut-être caricaturale mais elle est simple : le pauvre est au ciel et le riche est en enfer !

Vous savez peut-être que l’un de nos chevaux de bataille est de lutter contre l’Évangile de prospérité. Nous sommes convaincus qu’il mène beaucoup d’enfants de Dieu dans l’erreur. Pire, ceux-ci verront-ils leur salut être volé parce qu’ils auront poursuivi des chimères !

Jésus nous a dit quelque chose d’important : « Celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera » (Marc 8.35). Il a aussi dit : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive » (Luc 9.23). Avouons que le chemin de la croix n’est pas un chemin facile fait d’aisance.

Je nous pose la question : en cherchant la prospérité sur cette terre, je cherche les biens pour cette vie, et si c’était au détriment de la « consolation » éternelle ? Salomon a eu beaucoup de gloire et de richesses mais il a terminé sa vie dans le compromis et la désobéissance. L’exemple à suivre est avant tout celui du Seigneur Jésus et ensuite celui des premiers disciples. Etaient-ils prospères ? Construisaient-ils des empires ? Ou, au contraire, vivaient-ils dans la simplicité ?

Bien-aimés, je vous amène à réfléchir sérieusement, l’enjeu est votre avenir éternel ! Avoir des biens n’est pas le problème, le mal se trouve dans le fait d’en faire le centre et la priorité de nos vies. Notre centre doit être le Seigneur Jésus-Christ, quoi qu’il nous en coûte et notre priorité doit être de faire ce qu’Il nous demande de faire, quoi qu’il nous en coûte aussi ! A choisir, il vaut nettement mieux souffrir un peu dans ce monde et obtenir une gloire éternelle dans l’Au-delà que l’inverse, vous ne trouvez pas ?

Je vous laisse avec un dernier verset : « Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments » (1 Timothée 6.10).

Bonne réflexion.

Pasteur Claudy – Centre Apostolique EZ37M – Copyright 5 août 2020 © Tous droits réservés.

N'hésitez pas à vous abonner pour recevoir toutes nos nouvelles publications directement dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas !

Laisser un commentaire